Finies la pause café et la pause clope: pour relâcher la pression au travail, le yoga est bien plus bénéfique. Pas la peine de se mettre en jogging et d’étaler un tapis par terre pour faire des étirements: Heberson Oliveira, professeur de yoga, nous explique comment pratiquer simplement le yoga au bureau.

Heberson Oliveira donne des cours de yoga dans des salles de sport, mais également dans des entreprises: des séances de 30 minutes en tenue de ville peuvent permettre «d’augmenter la productivité, de diminuer le stress et de baisser le nombre d’arrêts de travail car on prend plaisir à venir au bureau», assure le prof. «Cela améliore les relations entre les personnes et crée une cohésion de groupe: il n’y a plus de chefs ou de subordonnés, tout le monde est égal», explique-t-il.

Au-delà de ses bienfaits sur l’ambiance entre collègues, le yoga permet à chacun de «tomber moins souvent malade» en apprenant à respirer correctement, à «gagner en force musculaire, éviter le mal au dos ou les torticolis». Mieux, il peut permettre d’éviter les coups de blues: «Quelqu’un qui fait du yoga ne sera jamais déprimé car on favorise l’équilibre émotionnel», assure Heberson Oliveira. Pas besoin de faire le grand écart ou le poirier au beau milieu de l’open-space, de simples exercices de respiration et d’étirements accessibles à tous portent déjà leurs fruits: «En pratiquant le yoga quelques minutes par jour, ça devient un réflexe. On finit par penser systématiquement : Je dois me faire du bien». Et ça peut faire du bien lorsque le patron n’est jamais content.